Prévenir la corrosion des canalisations en acier galvanisé dans les installations sanitaires

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Des tuyauteries en acier galvanisé sont encore régulièrement utilisées dans les installations sanitaires à condition qu’elles soient recouvertes d’une couche de zinc. Le zinc constitue en effet l’allier idéal de l’acier dans la lutte contre la corrosion et assure une fonction de protection cathodique. Cependant, il est conseiller de limiter ce type de protection cathodique dans le temps car après la disparition du zinc, l’acier va commencer à rouiller et à donner ainsi une teinte rouge à l’eau. Ces installations métalliques sont souvent sujettes à l’effet de corrosion. Dépendamment du type de matériaux choisi ainsi que de l’entretien qu’il s’en suit, la composition de l’eau, la conception, la mise en service et le fonctionnement de l’installation vont ici jouer des rôles importants.
La norme belge NBN EN 10240 mentionne, dans ce but précis, une épaisseur de galvanisation minimale ; statut qui a été attribué en 2005 à l’ensemble des normes européennes EN 12502 relatives à la protection des métaux contre la corrosion. Nous distinguons diverses formes de formation de la corrosion des tuyauteries sanitaires en acier galvanisé, voici les causes les plus courantes :
- Corrosion liée à la composition de l’eau : celle-ci doit être en conformité avec la directive européenne 98/83/CEE (L330) concernant l’eau potable. Lors de son arrivée dans un bâtiment, l’eau subit plusieurs transformations physiques (pression, température, etc.) qui peuvent altérer sa composition chimique et aussi modifier sa qualité.
- Corrosion due au dépôt de particules solides : la pénétration de particule solides telles que le sable, l’argile, la limaille de fer, etc. peut découler de travaux d’assemblages réalisés dans un environnement poussiéreux ou voir même lors de l’usinage. Une fois déposées sur la paroi interne des canalisations, ces particules provoquent une corrosion par aération différentielle ce qui peut entraîner une perforation localisée.
- Corrosion par formation d’une pile galvanique : la présence de cuivre dans une installation composée de canalisations galvanisées peut entraîner la formation de corrosion si celui-ci est placé en aval de l’acier. En effet il y a formation d’une pile galvanique lorsque l’eau s’écoule d’une canalisation en métal noble (acier) vers un métal moins noble comme le cuivre (acier galvanisé). Ainsi, l’utilisation de cuivre est exclue dans un circuit fermé avec retour.
- Corrosion par différences de potentiels : la variation de la concentration en oxygène dans l’eau peut entraîner l’attaque des parois externes métalliques par des cellules corrosives locales. L’enrobage des tuyaux encastrés avec des bandes adhésives peut permettre une protection temporaire contre la corrosion durant la période de séchage.
Il est donc indispensable de prendre en compte ces nombreux paramètres pour prévenir l’apparition de corrosion. Cependant, étant donné la complexité de la problématique de la corrosion des canalisations sanitaires en acier galvanisé il est judicieux de faire appel à un spécialiste afin d’obtenir un avis technique adéquat.
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>